Prise en charge de la CNS

Pour avoir droit à un remboursement de la part de la Caisse nationale de santé ou de la caisse du secteur public compétente, tous les actes prestés par un diététicien doivent être prescrits par un médecin. L’assuré doit également être atteint de l’une des 13 pathologies pour laquelle la prise en charge est prévue.

Déroulement du traitement

Le traitement diététique consiste en un traitement diététique initial comprenant:

  • une consultation initiale avec anamnèse et bilan nutritionnel (durée minimale de 60 minutes)
  • une consultation de conseil et documentation (remise du plan nutritionnel, durée minimale de 30 minutes)
  • quatre consultations de suivi dans le cadre d’un traitement initial (durée minimale de 30 minutes)

 

 

Une prolongation du traitement diététique est possible sur prescription. Cette prolongation comprend quatre consultations de suivi (durée minimale de 30 minutes).

1ère consultation (au moins 60 minutes)

Pour la délivrance de prestations d’une bonne qualité, il est indispensable de construire votre dossier diététique qui contiendra un maximum d’informations pertinentes qui nous permettront de réaliser une prise en charge optimale. Outre les renseignements socio-administratifs, ce dossier comportera:

1. Renseignements médicaux et cliniques,
2. Conditions de vie,
3.Attentes et motivations
4. Bilans alimentaires et hydriques,
5. Autres informations
6. Diagnostique diététique et objectifs

 

 

 

 

Sauf contre-indication, lors d’un premier rendez-vous, nous vérifions aussi vos données anthropométriques tels que:

    • votre poids
    • votre taille
    • votre IMC
    • votre tour de taille
    • votre composition corporelle (masse musculaire, grasse, hydrique, osseuse …)

Habituellement, lors d’une 1ère consultation, nous calculons également votre taux métabolique de base et vos besoins énergétiques et nutritionnels journaliers.

2ème consultation (au moins 30 minutes)

  • Remise et présentation du bilan diététique initial avec le diagnostic diététique, les objectifs de la prise en charge diététique et l’identification des points positifs et des points améliorer
  • Remise et explication du plan alimentaire
 

 

 

 

Nous vous recommandons de fixer votre 2ème consultation avec un maximum de 7 à 10 jours d’écart par rapport à la 1ère consultation

Suivis (au moins 30 minutes)

  • évaluation de tous les changements effectués ou en cours par rapport aux objectifs initialement établis et entretien motivationnel
  • Vérification du respect du plan alimentaire et des éventuels difficultés rencontrées – nous essayerons de vous donner des suggestions pour vous aider à les surmonter
  • Réponse à toutes vos éventuelles questions
  • Vérification de l’évolution de vos données anthropométriques (poids, tour de taille et composition corporelle)
 


  • Évaluation des consommations alimentaires à travers de la mise en place d’un journal alimentaire
  • Décryptage des étiquettes des produits alimentaires et boissons
  • Aide pour améliorer vos recettes préférées et idées pour de nouvelles recettes / modes de cuisson
  • Réajustement de votre plan alimentaire à vos nouveaux objectifs ou à des éventuels changements dans votre vie/routines

Conditions de prise en charge

Pathologie spécifique
L’assuré doit présenter l’une des pathologies prévues par les statuts de la CNS.

Ordonnance médicale
Les prestations délivrées par le diététicien ne sont prises en charge par la CNS que si elles sont délivrées sur ordonnance médicale originale et préalable.
D’une façon générale, l’ordonnance doit indiquer:

  • le code ou le libellé de la nomenclature se rapportant aux actes prescrits
  • la ou les pathologies justifiant la prise en charge des soins de diététique
  • le cas échéant, le nombre précis de consultations

Limitations
La CNS ne prend en charge qu’un traitement diététique initial par pathologie tous les trois ans. Chaque traitement initial peut, sur ordonnance médicale, être prolongé une seule fois.
La prolongation du traitement diététique n’est prise en charge que:

  • si le traitement initial est terminé
  • si moins que trois années se sont écoulés depuis le début du traitement initial. Au-delà de ce délai, un nouveau traitement initial peut être demandé

 

 

Validation de l’ordonnance et titre de prise en charge
Après avoir reçu l’ordonnance médicale, celle-ci doit être validée auprès de la CNS dans le délai de 90 jours de son émission. Cette validation se matérialise par un titre de prise en charge.
La validation peut être demandée soit par le diététicien, soit par l’assuré lui-même auprès de la Caisse nationale de santé.
Si la demande de validation est faite par le diététicien : l’assuré présente l’ordonnance médicale directement au diététicien. Ce dernier saisit les informations figurant sur l’ordonnance dans un logiciel spécialisé et les transmet à la CNS dans le délai imposé.
Si la demande de validation est faite par l’assuré : l’assuré doit envoyer l’ordonnance médicale originale par voie postale à la CNS dans le délai imposé.

Mode de paiement

Système du tiers payant (si le diététicien a fait la demande)
Dans le cadre du système du tiers payant, l’assuré paie au diététicien uniquement la partie à sa propre charge (la partie qui n’est pas remboursée par l’assurance maladie), la CNS prend en charge directement le reste.

 

 

Avance des frais (si l’assuré a fait la demande)
Dans ce cas, le diététicien présente à la fin du traitement une facture à l’assuré reprenant le montant total à payer, c’est-à-dire la part à charge de l’assurance maladie ainsi que la part éventuelle à charge de l’assuré. Après paiement, l’assuré demande lui-même à sa caisse compétente (CNS ou caisse de maladie du secteur public) le remboursement de la part à charge de l’assurance maladie.

Taux de prise en charge

Les actes et services inscrits dans la nomenclature des diététiciens sont pris en charge au taux de 88 %, pour autant que ces actes soient prescrits à une personne qui présente une des pathologies prévues à l’annexe E des statuts.

Par dérogation, le taux de prise en charge est de 100 % lorsque l’assuré n’a pas atteint l’âge de 18 ans accomplis à la date d’établissement de l’ordonnance.

 

 

Par dérogation, le taux de prise en charge est de 100 % lorsque l’assuré n’a pas atteint l’âge de 18 ans accomplis à la date d’établissement de l’ordonnance.

Prenez votre rendez-vous ici

Vous pouvez prendre rendez-vous via notre site internet en cliquant sur le bouton ci-dessous

Avez-vous une question? Envoyer un message

Si vous avez une question à poser, cliquez sur le bouton ci-dessous et envoyez votre message

D01 : Hypertension artérielle

D02 : Insuffisance rénale chronique avec une clearance à la créatinine < 30ml/min

D03 : Maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI : maladie de Crohn et rectocolite hémorragique)

D04 : Maladie cœliaque

D05 : Intolérance alimentaire avérée au lactose

D06 : Intolérance alimentaire avérée au fructose

D07 : Mucoviscidose

D08 : Obésité sévère adultes : BMI > 35

D09 : Obésité adultes avec un BMI > 30 en association avec au moins l’un des critères suivants :

  • diabète sucré avec HbA1c > 7 %;
  • hypertension résistante au traitement et définie comme une pression sanguine supérieure à 140/90 mmHg, malgré un traitement pendant un an au moyen d’une prise simultanée de trois antihypertenseurs;
  • syndrome d’apnée du sommeil objectivé via un examen polysomnographique réalisé dans un hôpital disposant d’un laboratoire de sommeil;
  • type morphologique androïde (tour de taille dépassant 88 cm chez la femme et 102 cm chez l’homme);
  • antécédents cardiologiques (coronaropathie/ cardiomyopathie documentée).

D10 : Obésité enfants et adolescents : à déterminer selon courbes de distribution de l’IMC en fonction de l’âge et du sexe

D11 : Diabète type I

D12 : Diabète type II

D13 : Prédiabète (glycémie ≥ 106 mg/dl)